Dent du géant   VENDU

Dent du géant VENDU

Type de pierre : Ardoise
Fiche technique : 31 X 30 ½ X 3 ¾ (po) long. x larg. x épais. (approx.)
Drain : 1 ¼

La dent du Géant ou aiguille du Géant est un sommet  du  massif  du Mont-Blanc, culminant à 4 013 m, sur l'arête frontière entre la France et l'Italie, à cheval sur la Haute-Savoie et le Val d'Aoste, entre le mont Blanc et les Grandes Jorasses.

Du fait de son altitude supérieure à 4 000 m, de son allure spectaculaire, de son accès rapide depuis le col du Géant (lui-même accessible en remontée mécanique) et de son escalade facilitée par des câbles fixes, c'est un des sommets les plus fréquentés du massif.

Historique

De nombreuses tentatives [d'ascension] avaient été effectuées dans les années 1870. En 1871, Edward Robson Whitwell et ses guides, les frères Lauener, renoncèrent « après l'avoir attaquée  de  trois  côtés » ; Whitwell conclut :  « on peut donc classer cette aiguille parmi les inaccessibles. Il restera donc toujours quelque cime orgueilleuse, quelque aiguille du Géant ou du Dru pour montrer au grimpeur qu'il n'est pas encore tout puissant ».
N'en déplaise à ces grimpeurs, la pointe Sella fut gravie pour la première fois par le guide valdôtain Jean-Joseph Maquignaz, son fils Baptiste et son neveu Daniel le 28 juillet 1882, après trois jours de préparation à planter des pitons et tailler des prises (le bulletin de l'Alpine Club les accusa même d'avoir miné la roche à l'explosif). Ils y regrimpèrent le lendemain avec leurs clients, les frères Alessandro, Alfonso et Corradino Sella et leur cousin Gaudenzio Sella. Ils négligèrent de se rendre au point culminant tout proche. La pointe Graham (4 013 m) fut gravie quelques jours plus tard – le 14 août 1882 – par William Woodman Graham avec les guides Auguste Cupelin et Alphonse Payot.

 

Wikipédia: Dent du Géant